Menu Menu
Retour aux médias

Soins Non Programmés et CPTS : Cas de comptoir de la cystite

Vidéo réservée aux abonnés
Thématiques : Métier

Durée : 6 min 42s

Résumé : Quel rôle pour les pharmacies cet été ? Dès cet été et jusqu’au 30 septembre, toutes les pharmacies d’officine exerçant en MSP, et désormais en CPTS, pourraient proposer un parcours de soins aux patients, notamment pour les protocoles simplifiés déjà existants #cystite #angine.A l'occasion de sa visioconférence l'USPO a répondu aux intérogations des pharmaciens, notamment :
Quelles sont les solutions validées par le Ministère de la Santé ? Quelles missions sont proposées aux pharmacies d’officine pour cet été? Comment mettre en place concrètement ces protocoles ?

Description : Dans cette vidéo Guillaume Racle, pharmacien d'officine et Fondateur de la CPTS Nord-Aisne explique les critères d'inclusion et d'exclusion. Il prend l'exemple de la prise en charge de la cystite chez la femme. Il donne également les indicateurs à déclarer par les CPTS. 

Dernières éditions

Protocole : Que fait-on des patients qui n’ont plus de médecin ?

Live Pollen : Une application pour améliorer la qualité de vie des allergiques

Vos confrères ont vu aussi...
  • Pourquoi se lancer dans la démarche qualité officinale ?

  • La pharmacie du futur

  • Nouvelle convention : les désaccords persistent

  • Lancement du 1er MOOC sur la prise en charge de l'obésité

  • Lien entre pollution atmosphérique et performances cognitives

  • Les CPTS pour améliorer la prise en charge des diabétiques

Commentaires
Documents