Menu Menu
Retour aux médias

Choc anaphylactique : un risque mortel

Vidéo réservée aux abonnés
Thématiques : Allergologie

De 180 000 à 500 000 personnes en France présentent un risque de choc anaphylactique, manifestation grave qui engage le pronostic vital et dont l’issue dépend de la rapidité de l’instauration du traitement. Le temps médian jusqu’à l’arrêt respiratoire ou cardiaque est de 30 minutes pour les réactions allergiques graves d’origine alimentaire et de 15 minutes en cas de piqûre d’hyménoptère. Pour ces raisons, un dispositif d’adrénaline auto-injectable doit toujours être à portée de main des personnes à risque. Rencontre avec le Pr Anne MONERET-VAUTRIN, allergologue à l'Université Nancy-I

Dernières éditions

Protocole : Que fait-on des patients qui n’ont plus de médecin ?

Live Pollen : Une application pour améliorer la qualité de vie des allergiques

Vos confrères ont vu aussi...
  • Eat’s OK : une application nutritionnelle pour marier alimentation et prise de médicaments

  • Pamplemousse et interactions médicamenteuses

  • The Shift Project pour décarboner l’officine

  • Tilia : Une assistance pour les salariés aidants

  • L'hypnose : l'avenir de la médecine ?

  • La consommation excessive de soja

Commentaires
Documents