Menu Menu
Retour aux médias

Améliorer son microbiote intestinal pour booster son immunité face au Covid-19

mardi, 11 mai 2021

Selon la HAS les infections virales respiratoires concernent chaque année des millions de personnes et représentent une cause majeure de morbimortalité. Pionnier dans l’étude des probiotiques, le laboratoire PiLeJe mène et publie depuis des années de multiples expérimentations sur les souches probiotiques.

Les dangers des infections virales

Les infections virales font souvent l’objet, en raison d’un diagnostic difficile ou par peur de complications, de nombreuses prescriptions antibiotiques contribuant ainsi à l’émergence d’antibiorésistances, synonymes de risques importants pour notre santé. Ces infections peuvent déclencher ou décompenser de nombreuses autres pathologies comme des maladies cardiovasculaires, métaboliques ou pulmonaires. Elles sont également associées, chez les plus âgés, à un risque accru de dépendance dans les mois qui suivent l’infection. Mais contrairement à ce que pense la plupart des individus, les sujets plus jeunes ne sont pas forcément épargnés. En effet, jusqu’à 6 fois plus d’infarctus du myocarde dans les 7 jours suivant une infection respiratoire virale chez les plus de 35 ans selon une étude réalisée avant l’épidémie de COVID­19.
« Cette crise sanitaire a mis en lumière l’autre paramètre essentiel à une protection optimale contre les infections respiratoires virales : la constitution d’une bonne immunité », indique le laboratoire Pileje. Celle­ci passe, entre autres, par une vaccination et une couverture vaccinale efficaces. Or, si les efforts déployés ces derniers mois ont permis de développer des vaccins contre la COVID, il faut rappeler que tous les virus responsables d’infections respiratoires virales ne bénéficient pas de ce type de mesure préventive ce qui implique d’explorer d’autres voies pour soutenir notre immunité au quotidien.

Poumons et intestins : un duo indispensable dans la lutte contre les infections virales

Le microbiote intestinal a depuis longtemps été identifié comme un acteur majeur de la stimulation immunitaire, y compris au niveau pulmonaire. A l’état d’équilibre, les bactéries résidentes du microbiote intestinal peuvent naturellement soutenir, à distance, les défenses respiratoires via l’axe intestin­poumon. Selon le Pr Geneviève Héry­Arnaud, microbiologiste médicale et spécialiste du microbiote pulmonaire au CHRU de Brest, « les mécanismes par lesquels le microbiote intestinal soutient les poumons dans leur lutte contre les infections respiratoires virales sont nombreux et incluent, en autres, la production pulmonaire de certains interférons bien connus pour contrôler de type d’infections, y compris dans le cadre de la COVID­19 ». Elle ajoute que « les métabolites produits par les bactéries intestinales lors de la fermentation des fibres alimentaires, comme les acides gras à chaîne courte dont l’acétate et le butyrate, se sont également révélés cruciaux dans cette lutte, limitant, selon les études, l’inflammation et la survenue de dommages pulmonaires exagérés ».

Le microbiote au service des sportifs

Chez le sportif, l’intérêt de l’apport de prébiotiques et probiotiques a fait l’objet de nombreuses études. « L’effet est souche­dépendant mais certaines souches comme, par exemple, Bifidobacterium longum, Lactobacillus helveticus ou Lactococcus Lactis ont montré des capacités à stimuler la production de certaines cytokines comme l’IL­12 ou l’interféron gamma, impliquées dans la réponse Th1 et renforçant les défenses immunitaires, mais aussi une capacité à induire la synthèse d’IL­10, à action anti­inflammatoire, ou à réguler la synthèse d’acides gras à chaîne courte aux rôles multiples et bénéfiques », indique le Dr Jacky Maillot, Directeur du Pôle Médical de l’équipe cycliste professionnelle Groupama­FDJ.

Pileje : un spécialiste dans le domaine des microbiotes

Pionnier dans l’étude des probiotiques, le laboratoire PiLeJe mène et publie depuis des années de multiples expérimentations sur les souches probiotiques, que ce soit sur leur résistance à différentes conditions physico-chimiques ou leur impact sante, et contribue ainsi à faire avancer la recherche scientifique dans ce domaine. De cette intuition est née la première solution santé composée d’un mélange de souches de probiotiques commercialisée en France. « Depuis plus de 30 ans, l’expertise microbiote de PiLeJe repose sur trois fondamentaux clés : l’efficacité, l’innovation et l’engagement », promet le laboratoire.

Pour en savoir plus : www.pileje.fr