Menu Menu
Retour aux médias

Le progrès médical au service du patient

jeudi, 03 septembre 2015

Le SNITEM a organisé les 3es Rencontres du Progrès Médical à l’Institut Pasteur de Paris. L’occasion de mettre en valeur les grandes innovations qui vont bouleverser la vie des patients.

Par Emmanuel Josselin

« Peut-on arrêter le progrès technologique ? »

Lors des rencontres organisées ce jeudi dans l’antre de la recherche française à l’Institut Pasteur,  le Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) a voulu mettre en valeur les grands progrès réalisés dans le domaine des dispositifs médicaux. La matinée réservée aux grands débats :

« Peut-on arrêter le progrès technologique ? » et « Dispositif médical :
- La productivité à quel prix, la production à quel coût ? ».
- L’après-midi axée sur 4 domaines où les innovations sont nombreuses : Audiologie, e-santé, Neurologie et Urologie.

Audiologie, E-santé, Neurologie et Urologie : la révolution c’est maintenant !

Audiologie : 6 millions de personnes sont atteintes de troubles de l’audition en France. Des appareils auditifs plus performants arrivent en moyenne tous les 2 ans : miniaturisés, pilotés à distance, communicants…

e-santé : les dispositifs médicaux communicants jouent un rôle croissant dans la prise en charge. La télémédecine se développe : suivi des plaies, de la respiration, des maladies cardiaques…

Neurologie : la neurostimulation réussit des prouesses : stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson, douleurs neurogènes, neuroradiologie interventionnelle (domaine vasculaire), radiochirurgie stéréotaxique en cancérologie, traitement de l’incontinence… Des PME françaises sont des pionnières mondiales, par exemple dans l’oculométrie et la détection précoce des neuropathies.

Urologie : de la cœlioscopie à l’urochirurgie, les avancées sont remarquables et les outils nombreux : chirurgie, endoscopie, systèmes extracorporels, sondes, lasers, ultrasons... Exemple récent : une greffe de rein par voie vaginale assistée par robot, première mondiale réalisée au CHU de Toulouse. Sans parler des ultrasons pour traiter le cancer de la prostate ou des solutions contre l’incontinence.