Menu Menu
Retour aux médias

Élection URPS Pharmaciens : les propositions de la FSPF

jeudi, 25 mars 2021

A l’occasion des élections URPS qui auront lieu du 31 mars 12h au 7 avril 12h, le syndicat FSPF fait ses propositions pour les 5 prochaines années. Notamment, pour une nouvelle convention.

Les chiffres clés de l’économie officinale

Selon les chiffres présentés par Jean-Marc Aubert, président d’IQVIA France, lors de l’Assemblée générale de la FSPF, la marge brute de l’officine sur le médicament remboursable (marge commerciale et honoraires) a chuté de 150 millions d’euros en 2017, puis de 160 millions d’euros en 2018. En 2019 et 2020, celle-ci enregistre une hausse respectivement de 30 et 60 millions d’euros. Mais attention, le début de l’année 2021 est marqué par une très forte baisse de la marge (-11,7 % en janvier et -11 % en février).

Les propositions de la FSPF

Au total, le réseau aura perdu 220 millions d’euros sur les 4 dernières années, soit un recul de 4 %, relève IQVIA. Dans le champ de l’observatoire de la rémunération de l’Assurance maladie, qui comprend les marges sur le médicament remboursable, les honoraires de dispensation, les rémunérations conventionnelles, les remises génériques et le CICE (aujourd’hui supprimé), la perte est encore plus spectaculaire : entre 2016 et 2020, le réseau officinal a perdu 503 millions d’euros (-7,5 %). « Pour la FSPF, l’essentiel désormais n’est pas de regarder en arrière mais de se projeter dans les cinq années à venir. La FSPF s’engage à demander l’ouverture de négociations pour une nouvelle convention avec l’Assurance maladie », indique Philippe BESSET, Président de la FSPF. 
Il s’agira notamment de définir un nouveau plan quinquennal comprenant la revalorisation des honoraires de dispensation, des mesures de soutien aux officines de proximité (création d’une ROSP « Pharmacie de Premier Recours ») et la pérennisation des activités de santé publique réalisées pendant la crise sanitaire.

Pour en savoir plus : 
La FSPF lance son site spécial élection 
FSPF